• Alejandra: independancia, crecer, Bolivia (19/05)

    Chili, SantiagoChili, Santiago

    A Sucre. Alejandra a 83 ans et s'occupe encore quasi quotidiennement de sa petite epicerie. Elle prend quand meme le temps le dimanche d'aller a la messe et enventuellement de dejeuner dehors. Nous lui avons, un soir, achete une bouteille d'eau a travers la grille fermee de la boutique (c'est ainsi a Sucre, beaucoup d'epiciers font commerce a travers la grille close de leur magasin). La discussion avec Alejandra s'est eternisee, puis elle a fini par nous faire entrer dans la boutique et nous offrir un verre de vin, nous chanter un air en quechua... Alejandra, dont le mari est mort il y a quelques annees, tient a son independance, et vit dans un appartement jouxtant la boutique. Les deux mots suivants ne sont pas venus tout de suite: Alejandra s'est mise a parler de la politique de son pays, d'Evo Morales. Elle aimerait que son pays sorte de la pauvrete et elle a l'air decue par Evo (meme si elle trouve ca bien que pour la premiere fois dans le pays un president indigene soit elu), qui d'apres elle s'entoure d'une equipe d'incompetents et a le tort de se rapprocher de Hugo Chavez (d'autres personnes avec qui j'ai discute ont formule le meme genre de deception vis-a-vis de Morales, allant meme parfois jusqu'a parler de trahison: tout cela me donne envie de comprendre un peu plus la politique du pays, je me mets a lire la presse bolivienne, j'essaierai sans doute d'en parler plus tard).

    Un peu plus tard, une des filles d'Alejandra, professeur d'espagnol est arrivee dans la boutique, puis une petite-fille, terminant ses etudes de medecine. Le lendemain, nous avons ete invitees pour l'apero dans la boutique. Les beaux-fils etaient la, avec guitare et accordeon, ainsi que l'arriere-petit-fils sur la photo.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :