• Runasimi

    Portraits du jour

    L'autre jour, je me demandais la signification du nom de la communaute de Marcela. J'ai trouve un dictionnaire de runasimi, la langue quechua. Les trois mots de Ayllu Mama Qolla signifient quelque chose comme famille, dame, eminente.

    D'apres l'auteur du dico, Wanka Willka, la langue runasimi serait parlee par 0,3 pour cent de la population en Argentine, 46 en Bolivie, 47 au Perou, 35 en Equateur.

    Je traduis l'introduction du dico, assez amusante:

    "Sur l'identite culturelle.

    Pour dire:"j'assume mon identite culturelle", il ne suffit pas d'avoir une physionomie quechua, mais de sentir, penser et agir avec les vibrations de mes cellules quechuas, parce que mes parents m'ont transmis genetiquement le contenu de ma culture, et je suis ne avec une predisposition genetique. Mon appareil phonatoire est naturellement constitue pour parler ma langue maternelle: le runasimi. C'est pour cette raison que je parle le castillan avec une diction deficiente, parce que j'interprete en quechua les circonstances de mon environnement, et je me comporte avec un style et des coutumes quechua.

    Pour sentir et penser en quechua, je dois parler le runasimi, pratiquer ma spiritualite, le respect a la Pachamama (la terre-mere), a Tayta, Wamani, au Pere Soleil, eprouver le lien avec une energie superieure, mais pas comme une dependance. Participer au systeme economique: El Ayni (reciprocite), la Minka (solidarite) et la Yupanakyny (mancomunidad). Montrer mon respect a tout ce qui m'entoure: les gens, le cosmos et la nature. Le respect est une partie de notre organisation sociale. Nos referents en cette matiere sont les anciens a la trajectoire impeccable, qui avec leurs exemples nous montrent la conduite humaine coherente. Apprendre de mon intuition et de l'imitation, pour obtenir un resultat positif, equillibre et harmonieux, sans etre oisif, ni menteur, ni voleur. Agir avec le sens du collectif, etre affectueux, sincere, honnete, realiste et coherent, cela etant les bases pragmatiques de mon systeme educatif Quechua-Inca. Avoir recours aux effets energetiques des herbes, de la terre, de la lumiere du soleil, du feu, de l'eau, du vent et aux ceremonies collectives de ma spiritualite pour equilibrer et harmoniser mes energies corporelles, pour eviter le desequilibre spirituel, le dereglement psychologiaue et les douleurs corporelles, comme le prescrit la medecine naturelle et millenaire qui resulte du lien entre l'homme, le cosmos et la nature.

    Alors, je pourrai dire avec orgueil: "je suis quechua", parce que j'interprete, je comprends et j'applique la signifiaction du contenu de ma civilisation. Mais si je pratique ce que l'on m'impose: langue et religion etrangeres, systeme educatif inspire en des terres lointaines, systeme economique totalement dependant, organisation sociale basee sur les ideaux d'un seul homme et sur des modeles dogmatiques, alors, je n'ai pas d'identite culturelle propre"

    Remarque: je n'ai pas l'impression que les habitants de San Isidro parlent quechua, mais ils se vivent comme une communaute. Les prix des hebergements et de la nourriture sont decides collectivement chaque annee. Le soir ou j'etais dans le village, c'etait resultat d'elections. Un groupe est parti, dans la nuit et sous l'orage pour apporter les bulletins de vote a Iruya.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    AudeMélodine
    Mercredi 20 Avril 2011 à 13:43

    Eh ben! Pas facile d'être un bon quechua pratiquant!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :