• Virgen del Cerro and co...

    Chili, Santiago

     Chili, Santiago

    Chili, Santiago

    Le culte de la Vierge est tres marque en Bolivie et transparait dans beaucoup d'oeuvres d'art religieux. Dans les eglises, les vierges, a l'expressivite baroque, proliferent, peintes ou scultpees et richement ornees de matieres precieuses et clinquantes, tissus et froufrous. Les boliviens, tres religieux, sont nombreux a se prosterner devant ces images du divin.

    Le culte de la Vierge s'est aussi enrichi dans le pays des influences indiennes, donnant lieu a des representations souvent syncretiques: en temoigne le tableau la "Virgen del Cerro" (Vierge de la montagne), expose a la Casa de la Moneda a Potosi, qui assimile la representation de la Vierge et celle de la divinite Inca, la Pachamama, la Terre-Mere (montagne). Les symboles du christianisme et ceux de l'incaisme (?) se melent dans le tableau. Cela fait songer egalement aux pratiques actuelles religieuses syncretiques des mineurs de Potosi, qui a l'interieur de la mine, vouent un culte au Tio (lui faisant notamment des offrandes de feuilles de coca, cigarettes...) et a l'exterieur, se devouent a la religion chretienne, ne manquant pas la messe le dimanche, a moins je suppose, qu'ils n'aient ete trop attaques par l'alcool a 96 degres bu la veille.

    Dans le meme ordre d'idees, evoquons aussi la celebre Vierge de Copacabana, sculptee par Tito Yupanqui, un descendant des Incas, et presentant des traits metisses. Au XIXeme siecle, certains peres franciscains ont juge necessaire de blanchir son visage.

    Pour finir, la derision et la critique du culte de la Vierge, avec ce nom de restaurant-culturel-feministe de La Paz, Virgen de los deseos (Vierge des desirs), restaurant dont je fais ma cantine depuis deux jours a La Paz.

    Hasta luego!


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :